Vin biodynamique: guide de cette nouvelle forme de viticulture par Jamie Goode


Récupération d’une préparation biodynamique dans une corne de vache enterrée dans le sol à Millton, en Nouvelle-Zélande

partie 1: une introduction à la biodynamie

Il s’agit de la première partie d’une grande série explorant la viticulture biodynamique, une forme suralimentée de produits biologiques qui se révèle de plus en plus populaire. J’espère que cela représentera une évaluation réfléchie, critique et juste de ce sujet complexe et plutôt controversé.

En 1997, l’équipe commerciale et les directeurs de Corney &Barrow ont visité le Domaine Leflaive en Bourgogne. Anne-Claude Leflaive leur verse deux vins, à l’aveugle, et leur demande lequel ils préfèrent. 12 des 13 ont préféré le même vin. Quelle était la différence?

Eh bien, les deux étaient techniquement le même vin: son Puligny Montrachet 1er Cru Clavoillon 1996. Mais les vins ont été élaborés à partir de parcelles de vignes adjacentes, l’une biologique, l’autre cultivée en biodynamie, un système d’agriculture alternatif qui représente l’objectif de cette nouvelle série. Ce dernier vin était celui que l’équipe de Corney &Barrow avait désigné presque unanimement comme leur favori. Le millésime suivant du Domaine Leflaive a été entièrement biodynamique.

Des observations anecdotiques comme celles—ci ne constituent pas des données scientifiques difficiles, mais elles sont suffisamment courantes — et proviennent de personnes qui font des vins assez sérieux – pour mériter une attention appropriée. En effet, l’appel des producteurs biodynamiques forme une liste étoilée, et qui ne cesse de croître.

L’objectif de cette nouvelle série est de saisir l’essence de la viticulture biodynamique, et de répondre à quelques questions clés. Premièrement, en quoi la biodynamie diffère-t-elle de l’agriculture conventionnelle et biologique? Je vais explorer les sortes de pratiques et de philosophies qui distinguent les praticiens de la biodynamie de leurs pairs.

Ensuite, nous rencontrerons quelques-uns des acteurs de la biodynamie, dont Nicolas Joly, James Millton, Michel Chapoutier et Alvaro Espinoza.

Une question cruciale est de savoir si cela fonctionne réellement, et si oui, comment? J’aborderai également la question de savoir si la biodynamie peut être conciliée avec une compréhension scientifique de la viticulture.

Autres sujets de cette série

  • partie 2, qu’est-ce que la biodynamie?

  • partie 3, qui le fait ?

  • partie 4, êtes-vous certifiable?

  • partie 5, une audience avec Nicolas Joly

  • partie 6, Alvaro Espinoza, la biodynamie dans le nouveau monde

  • partie 7, la biodynamie en action – une visite avec James Millton

  • partie 8, les consultants

  • partie 9, réunissant la biodynamique et la science grand public

    /p>

  • partie 10, entretien avec Monty Waldin

Haut de page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.