Portions de Torah

Alors que Yeshoua envoyait les douze disciples annoncer la bonne nouvelle, Il limitait leur champ de ministère au travail parmi le peuple juif. Il leur a dit de ne pas aller parmi les Gentils, ni même “dans la voie des Gentils”, et il leur a dit de ne pas entrer dans les villes samaritaines:

Ces douze Yeshoua ont envoyé après leur avoir ordonné: “N’allez pas dans la voie des Gentils, et n’entrez dans aucune ville des Samaritains; mais allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. (Matthieu 10:5-6)

Yeshoua Lui-même avait auparavant exercé son ministère parmi les Samaritains, de sorte que Ses instructions ne prévoyaient pas un rejet absolu des Gentils et des Samaritains. Au contraire, Il voulait que ses disciples pour cette période de temps actuelle restent concentrés uniquement sur le peuple juif. Pour le moment, Il se considérait comme une mission de sauvetage urgente, appelant la nation à la repentance afin d’éviter la calamité à venir de l’exil.

Ce n’est qu’après Sa résurrection qu’Il a étendu la mission au monde des Gentils. À ce moment-là, Il leur a dit de “faire des disciples de toutes les nations” (Matthieu 28:19), et Il leur a dit: “Vous serez Mes témoins à Jérusalem, et dans toute la Judée et la Samarie, et même dans la partie la plus reculée de la terre” (Actes 1:8). Même après que la mission des Gentils eut commencé pendant des années, les apôtres continuèrent à donner la priorité au peuple juif, et ils résumèrent cet ordre de priorité par un dicton qui exprimait la politique du Maitre : “Au Juif d’abord et aussi au Grec ” (Romains 1:16).

Pourquoi a-t-Il jugé nécessaire de mettre en garde les disciples contre la route des Gentils ? Les disciples, à cette époque précoce, envisageaient-ils déjà de transmettre le message du royaume au monde des Gentils ? Non, mais la terre d’Israël contenait plusieurs villes et populations païennes telles que des villes de Décapole comme Hippus et Scythopolis et des villes romaines comme Césarée. Chacune de ces villes principalement païennes contenait également des populations juives. Le Maître a dit à Ses disciples de rester dans des lieux juifs parlant au peuple juif et de rester à l’écart des routes qui mènent aux villes des Gentils.

Parlant toujours dans la langue des brebis et pastant selon Matthieu 9:36, Il dit à ses disciples d’aller vers les ” brebis perdues d’Israël.”Qui étaient les brebis perdues d’Israël? Ils étaient les pécheurs, les collecteurs d’impôts, les prostituées et les rétrogradés parmi le peuple juif – les “Juifs séculiers” de l’époque qui avaient abandonné la Torah et la religion de leurs pères. Car Yeshoua “n’est pas venu appeler les justes, mais les pécheurs” (Matthieu 9:13).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.