Modification de la Pension alimentaire pour enfants en Ontario

Modification de la pension alimentaire en fonction d’un changement de circonstances

Une fois qu’une ordonnance alimentaire finale a été rendue par les tribunaux, il est possible de modifier cette ordonnance s’il y a eu un changement de circonstances.

L’article 14 des Lignes directrices sur les pensions alimentaires pour enfants indique qu’une ordonnance de modification peut être rendue s’il y a eu un changement de circonstances qui entraînerait une ordonnance de pension alimentaire pour enfants différente. Le changement le plus courant concerne le revenu du parent payeur, ce qui entraînera le rajustement du montant de la pension alimentaire au montant de la table applicable à ce nouveau revenu.

D’autres changements de circonstances incluent un déménagement du parent gardien qui a augmenté le coût des visites de visite de l’autre parent avec l’enfant, ou si l’enfant s’est retiré du contrôle parental, a terminé un diplôme d’études postsecondaires ou a commencé à passer 40 % ou plus de temps avec le parent payeur de pension alimentaire.

Remariage, Nouvel emploi &Variations de la pension alimentaire pour enfants

En règle générale, les changements dans les conditions de vie du conjoint bénéficiaire, tels que le remariage ou un nouvel emploi, n’entraîneront pas de changement dans le montant de la pension alimentaire pour enfants. En effet, l’obligation du payeur est directement envers l’enfant: les enfants ont le droit de bénéficier des moyens financiers de leurs parents. La situation d’un autre parent n’affecte pas ce droit. Toutefois, si le revenu du conjoint bénéficiaire augmente, cela peut avoir une incidence sur la répartition des dépenses prévues à l’article 7, qui sont réparties proportionnellement au revenu des parents.

Même si le conjoint qui reçoit la pension alimentaire pour enfants emménage avec un nouveau partenaire qui est disposé et capable de subvenir aux besoins des enfants, les tribunaux de l’Ontario ont statué que le payeur de pension alimentaire demeure tenu de verser une pension alimentaire pour les enfants.

Si les conjoints ont un accord qui précise un montant de pension alimentaire et que ce montant n’est pas conforme aux Lignes directrices, l’un ou l’autre des conjoints peut demander de modifier le montant. Le tribunal peut alors rendre une ordonnance de soutien qui reflète les Lignes directrices, indépendamment de ce que les parties ont convenu précédemment.

Contactez un avocat ontarien des pensions alimentaires pour enfants au (905) 581-7222 pour en savoir plus sur les variations et sur la façon dont Feldstein Family Law Group C.P. peut vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.