: Malédiction ou Bénédiction ?

Maman et papa vieillissent mais nous voulons les garder impliqués. Tante Sally dirige la fondation depuis toujours, mais les autres membres du conseil estiment qu’il est temps que quelqu’un d’autre prenne la relève. Oncle John commence à être confus. Les trois sœurs de la deuxième génération contrôlent les choses depuis des années, mais la génération suivante veut une chance. Devrions-nous avoir une catégorie de membre émérite du conseil d’administration pour nos membres vieillissants?

Les exemples ci–dessus présentent de nombreux motifs possibles, avec des implications différentes pour les rôles, les droits et les responsabilités appropriés des membres émérites. Quelques approches possibles à adopter:

Si maman et papa ont déjà transféré le leadership à la génération suivante, il pourrait être facile de les aider à faire la transition vers le statut d’émérite. Pensez à suggérer qu’ils n’ont pas besoin d’assister à toutes les réunions et offrez-leur la possibilité d’octroyer des fonds discrétionnaires, annuels ou à vie.

Tante Sally est une autre affaire. Une idée intéressante pour les membres émérites est de leur donner (qu’ils le veuillent ou non!) une année sabbatique avant l’entrée en vigueur de leur statut d’émérite. Cela permettrait au conseil d’administration de commencer à fonctionner de nouvelles façons sans l’influence de tante Sally, tout en continuant d’avoir accès à son histoire et à son expertise.

Oncle John pouvait devenir membre émérite et était invité à la Réunion annuelle une fois par an. Il pourrait également être invité à partager ses expériences avec la fondation à travers une histoire orale ou un projet similaire.

Les trois sœurs présentent le dilemme le plus grave. Ils peuvent très bien avoir développé des problèmes de leadership entre eux. Le plus jeune attendait peut-être juste une chance d’être un leader. Une option consiste à envisager de les nommer à un comité spécial qui s’occupe de certaines des subventions historiques ou patrimoniales de la famille. Une autre idée est d’envisager une rotation de leur présence (pas plus d’un ou deux membres émérites à chaque réunion), ou d’offrir d’autres congés sabbatiques.

Lignes directrices pour le développement de l’option Émérite

Quelle que soit votre situation, assurez-vous d’identifier et de suivre les lignes directrices pratiques lors de la mise en place d’une option émérite pour votre conseil et votre famille. Les idées à considérer incluent:

Soyez absolument clair sur les attentes, les rôles et les responsabilités des membres émérites. Bien que l’orientation juridique soit limitée, examinez des questions telles que :

  1. Reçoivent-ils un vote sur les subventions et d’autres questions du conseil d’administration (généralement non)?
  2. Sont-ils invités / attendus à assister à toutes les réunions, à des réunions occasionnelles ou à une seule réunion annuelle?
  3. Devraient-ils recevoir des copies des documents du conseil d’administration ou d’autres communications de la fondation?
  4. Autres rôles possibles: peuvent-ils servir de mentor, avoir des fonds discrétionnaires ou assister à des conférences au nom de la fondation?

Considérez ce dont l’ensemble du conseil a besoin à ce stade pour développer un nouveau leadership. Veiller à ce que ces besoins ne soient pas subvertis, intentionnellement ou non.

Envisager sérieusement une année sabbatique avant qu’un statut d’émérite ne prenne effet.

Rendre le statut d’émérite possible dans les statuts, mais créer une politique pour décrire les droits en général ou même une résolution pour décrire les droits et responsabilités d’une personne en particulier.

Établir l’option de membre émérite du conseil d’administration ne fonctionnera pas pour toutes les fondations – ou pour tous les individus – mais cela peut être une approche utile dans la bonne situation. Contactez le Centre national pour obtenir des conseils supplémentaires et pour vous connecter avec d’autres familles qui ont utilisé avec succès cette approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.