Lance Armstrong

Alors que le nom de Lance Armtrong était synonyme de gloire au Tour de France, après avoir remporté sept Tours consécutifs de 1999 à 2005 après son retour d’un cancer, la réputation et les exploits sportifs du Texan vont vivre dans l’ignominie suite à l’enquête sur ses activités de dopage et celles de son équipe menée par l’Agence antidopage américaine (USADA).

À la suite de l’enquête de l’USADA, Armstrong a été banni à vie en octobre 2012 et privé de tous les résultats obtenus à partir du 1er août 1998. Parmi ces résultats dépouillés figurent les sept titres du Tour de France et 25 victoires d’étapes du Tour, les victoires du Dauphiné Libéré en 2002 et 2003 ainsi qu’une victoire au Tour de Suisse en 2001.

Armstrong, ainsi que ses anciens associés de l’équipe USPS Johan Bruyneel, le Dr Luis del Moral, Pedro Celaya, l’entraîneur Jose Pepe Marti et Michele Ferrari, ont été accusés de violations antidopage par l’USADA en juin 2012. Armstrong a décidé le 23 août 2012 qu’il ne porterait pas l’affaire de l’USADA en arbitrage, acceptant ainsi tacitement une interdiction à vie de tous les sports relevant du code de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), ainsi que la disqualification de tous les résultats en compétition obtenus depuis le 1er août 1998.

Sur la base de son dossier de 1000 pages de preuves publié le 10 octobre 2012, l’USADA a détaillé son dossier de fond contre Armstrong et son équipe du Service postal américain dans ce qu’elle a appelé “le programme de dopage le plus sophistiqué, professionnalisé et réussi que le sport ait jamais connu”.

Le 22 octobre 2012, l’UCI a confirmé l’interdiction à vie de l’USADA et a radié du dossier les résultats d’Armstrong obtenus depuis le milieu de l’année 1998.

Armstrong devient professionnel en 1992 avec l’équipe cycliste Motorola et reste dans l’équipe jusqu’en 1996. Il signe avec l’équipe française Cofidis pour 1997, mais est diagnostiqué d’un cancer des testicules en octobre 1996.

Armstrong a survécu à son combat contre le cancer et est retourné à la compétition professionnelle en 1998 avec l’équipe US Postal. L’année suivante, 1999, marque le début de la victoire d’Armstrong sur le Tour de France, qui s’étend sur sept années consécutives jusqu’en 2005 (résultats désormais radiés du record, aucun nouveau vainqueur n’étant nommé).

Armstrong a pris sa retraite sportive après son triomphe sur le Tour 2005, mais est revenu dans les rangs professionnels en 2009 avec Astana. Il a couru la saison 2010 pour RadioShack et a de nouveau pris sa retraite au début de 2011 après avoir terminé sa dernière course professionnelle – le Tour Down Under en Australie en janvier.

À partir du 1er août 1998
Disqualification de tous les résultats de compétition, par décision motivée de l’USADA

1998
1er Tour de Luxembourg

1996
1ère Flèche Wallonne
1er Tour du Pont
2e Paris-Nice

1995
1ère Étape 18, Tour de France
1ère Clásica San Sebastián
1ère Étape 5, Paris-Nice
1er Tour du Pont

1994
2e Liège-Bastogne-Liège
2e Clásica San Sebastián

1993
1er Championnats du Monde sur Route
1ère Étape 8, Tour de France
1er Championnats Nationaux sur route

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.